L'indispensable repos de l'Esprit

Selon la tradition, l'apôtre Jean avait comme passe-temps d'élever des pigeons. Un jour, à Éphèse, un ancien de l'Église revint de la chasse, son arc à la main et, voyant l'apôtre Jean qui jouait avec ses pigeons, lui dit : "Comment peux-tu perdre ton temps à une occupation aussi futile ?" L'apôtre, le regard fixé sur l'arc de son visiteur, lui aurait répondu de la façon suivante : "Pourquoi, mon cher frère, te promènes-tu avec un arc détendu ?" "Eh bien, je le détends toujours quand je ne m'en sers pas, car si je le gardais sous tension, il perdrait de son efficacité et me décevrait au moment crucial". "Et moi", lui dit Jean, "je suis en train de détendre l'arc de mon esprit afin que, lorsque je lancerai les flèches des vérités divines, je sois d'autant plus efficace".