Le faux berger

Voyageant au Proche-Orient, un chrétien rencontra un berger qui, selon la tradition, appelait toujours ses brebis par leur nom.
Le touriste dit au berger : « Permettriez-vous que je revête votre tunique, que je me coiffe de votre turban et que je me serve de votre houlette pour voir si vos brebis me suivront, moi, un étranger ?
Le berger lui permit de tenter l’expérience. Ainsi travesti et imitant au mieux la voix du berger, le chrétien se mit à appeler les brebis : « Mina, Mica, Susa, venez… »
Mais tout le troupeau s’enfuit devant lui.
Alors le croyant demanda au berger : « N’y aura-t-il pas une brebis qui me suivra ? »
« Oh si ! répondit le berger, quelques-unes le feront ; les malades ; car elles suivraient n’importe qui. »
Moralité :
Le Seigneur avait annoncé que de faux bergers s’introduiraient dans le troupeau.
Veillons à notre santé spirituelle afin de ne pas être leurrés.