Pas encore rentré au pays

Lorsque le transatlantique rentra au port de New York, ramenant le président Roosevelt de sa tournée en Afrique, il reçut un accueil triomphal. La fanfare était présente, les soldats se tenaient au garde-à-vous, la marine portait le drapeau, les dames d'honneur étaient magnifiquement vêtues. Tous, au rendez-vous, marquaient le retour au pays de leur président. Du même bateau descendit un vieux missionnaire qui avait achevé son service outre-mer. Un petit groupe de chrétiens l'accueillit bien sobrement. Au milieu du tumulte, ils lui souhaitèrent la bienvenue. "Nous sommes navrés", lui dirent-ils, "de ne pas pouvoir vous offrir le même accueil que celui qui est accordé au président Roosevelt". Alors le missionnaire, pointant le ciel, leur dit : "Ne vous en faites pas mes amis, je ne suis pas encore rentré au pays".

Application :
L'accueil qui sera réservé aux soldats du Seigneur sera bien plus triomphal que celui accordé aux héros de ce monde.