Il faut que je vive

Au terme d'une visite médicale, un médecin présenta à son patient une facture pour sa consultation. Quelque peu étonné par la somme qu'il devait verser, le patient se consola en se disant : "Après tout, il faut qu'il vive". Avec la facture, on lui remit aussi une prescription. Il se rendit donc chez le pharmacien qui, après lui avoir fourni les médicaments, lui présenta également une facture qui elle aussi était salée. Mais il se consola encore en disant : "Lui aussi, il faut qu'il vive". Rentré chez lui, le patient prit tous ces médicaments et les jeta à la poubelle en s'écriant : "Moi aussi, il faut que je vive".
Application :
Malheureusement, un grand nombre agissent de la même façon avec l'Évangile, la médication de nos âmes. Préférant le "jeter à la poubelle", ils s'exclament : "Je veux vivre !" oubliant que leur santé spirituelle est en danger. Cette façon d'agir mène à la mort spirituelle et éternelle.