On n'entre pas ici sans cravate!

Un homme, perdu dans le désert, se traîne dans les sables brûlants. Il rencontre un marchand qui essaie de lui vendre une cravate. D'une voix rauque, il le traite de fou : vend-on une cravate à un homme qui meurt de soif ? Le marchand hausse les épaules et poursuit son chemin.

En début de soirée, le voyageur assoiffé relève la tête et n'en croit pas ses yeux : il a atteint un restaurant dont le parc de stationnement est rempli d'autos ! Il se traîne jusqu'à la porte et, sur le point de s'effondrer, gémit : A boire, par pitié !

Désolé, répond le portier, on n'entre pas ici sans cravate.

Application :

Bien des gens, traversant le désert de ce monde, assoiffés de plaisirs, traitent de fous ceux qui veulent leur présenter l'Evangile, considérant son message sans valeur. Mais quand ils voudront entrer à "l'Hôtel du Seigneur", on leur dira : "Désolé, on n'entre pas ici sans un cœur régénéré".