Oublié de détacher le bateau

Au soir d'une belle journée d'automne, deux campagnards décidèrent de traverser le lac en canot pour aller "boire un pot" au restaurant sis sur l'autre rive.
Ils s'y attardèrent, au point que c'est aux petites heures du jour seulement qu'ils sortirent tumultueusement de l'établissement.
Un peu obnubilés, ils s'installèrent dans leur barque pour entreprendre le trajet de retour. Gaillardement ils se mirent à ramer et le firent avec vigueur deux heures durant. Finalement l'un des fêtards dit à son collègue : "Ne penses-tu pas que nous devrions avoir atteint l'autre rive depuis longtemps ?" "Oui, certainement !" lui répondit son camarade, "mais c'est parce que nous n'avons pas ramé avec assez d'énergie". Ils redoublèrent d'effort et ils ramèrent résolument une heure encore. C'est alors que pointa le crépuscule et que les deux infortunés durent constater avec stupéfaction qu'ils étaient toujours au même endroit, car ils avaient oublié de détacher leur bateau.

Application :
Ainsi en est-il de l'homme irrégénéré. Il est retenu par les amarres de Satan. Peu importent les efforts qu'il fournira pour atteindre l'autre rive ! S'il n'a pas été démarré par Christ, il découvrira un jour qu'il est resté accroché au rivage de son état de pécheur. Et il en est de même pour tous les croyants qui restent attachés aux choses du monde; ils font du "sur place".