Comment allez-vous gérer la critique?

Par: Samuel Foucart



Marie et Aaron parlèrent contre Moïse.»
Nombres 12:1


Malheureusement, la critique semble être inévitable. Vous ne plaisez pas à tout le monde ; c’est plutôt normal, et quelque part rassurant. Mais comment gérez-vous la critique ? Je ne vous demande pas comment vous la vivez — généralement personne n’aime être critiqué — mais comment vous la gérez. Avant tout, relativisez !

La critique est parfois, dans le meilleur des cas, le fruit d’une incompréhension; alors là, il suffira de vous expliquer pour lever toute ambiguïté, et faire taire la critique. Dans ce cas c’est simple !

Il arrive aussi que la critique qui vous atteint soit le résultat de la jalousie de quelqu’un d’autre (un collègue, un membre de votre famille, un voisin, un de vos leaders dans l’église) ! Là c’est déjà moins simple à gérer, et ma question prend tout son sens !
Allez-vous vous fâcher, rendre coup pour coup (la tentation est grande et parfois même inconsciente), vous installer dans le registre vulgaire de la vengeance froide et attendre votre heure ? Tout cela est basique ! Il y a évidemment mieux à faire ! Pardonnez et passez à autre chose, vous valez mieux que cela, ne cherchez même pas à vous défendre face à ce genre d’insinuations.

Et puis la critique peut devenir organisée, diffamatoire, revendicatrice, et ce par la méchanceté de certaines personnes ; alors là c’est extrêmement compliqué à gérer et désagréable à vivre. Vous vous sentez sans recours, sans moyen de lutter ! C’est dans ces moments-là qu’il faudra mettre votre foi en action pour croire que le Dieu que vous aimez et que vous servez saura faire taire ces gens ou mieux encore qu’il rendra nulles ces paroles !

Vous travaillez, vous aimez ce que vous faites, vous êtes consacré dans votre église locale, vous ne recherchez pas une place en vue, vous ne vous occupez pas des autres au sens négatif de cette expression, et vous êtes quand même critiqué ; vous venez de l’apprendre et vous avez mal !

Apprenez ceci, c’est que la critique est aussi formatrice ; que Dieu l'autorise pour vous permettre de dépasser vos petites susceptibilités, vos vexations, vos ombrages de caractère et vos sautes d’humeur ! Gérer la critique passe par le fait de se détacher de toutes ces manifestations domestiques de notre nature de misère !

Plus vite vous apprendrez, plus vite vous comprendrez que la critique doit être considérée avec beaucoup de recul, même celle qui vient de gens que vous aimez ! Un proverbe antillais dit ceci : "On ne jette des pierres qu’aux arbres qui portent du fruit" ! On vous critique, et alors ? Le problème n’est pas là, il est dans votre manière de gérer la critique ! Ne vous laissez plus jamais abattre par ce genre de choses, dépassez cela et avancez. D’autres critiques arriveront sans doute, mais vous serez plus fort qu’elles, désormais !

Une prière pour aujourd’hui

Seigneur Jésus je désire ton aide, face à ce qui me fait mal et ce qui est si difficile à admettre pour moi ; mon orgueil, masqué de bons sentiments, veut que tout le monde m’aime, et que personne ne me critique ; mais le chemin de ma sanctification passe aussi par la critique des autres ; je désire que tu m’aides à l’accepter et à être plus fort que ce genre de choses. Merci Seigneur. Amen.