AFFRONTEZ VOTRE FRUSTRATION !

Par: Samuel Foucart


" Un espoir différé rend le cœur malade." Proverbes 13 : 12


" Un espoir différé rend le cœur malade." Proverbes 13 : 12

Il est généralement admis que le sentiment de frustration provient de quatre sources principales :

1. Les choses que vous attendez n’arrivent pas rapidement.

2. Vous n’avez pas ce que vous voulez.

3. Vous êtes rejeté par les autres.

4. D’autres vous déçoivent.

Vivez mieux, soyez guéri de vos frustrations au nom de Jésus !

C’est tellement humain ! Personne et surtout pas moi, n’aurait l’idée de vous juger ni de vous condamner ! Par contre, laissez-moi condamner ce sentiment-là, qui n’est jamais bon ; il rend malade ! L’influence de l’esprit sur la santé de l’âme comme sur celle de votre corps est énorme ! Allez-vous oser affronter en face vos frustrations ? J’espère que oui ! Parfois elles sont là depuis si longtemps, elles font partie des meubles de votre vie ; sortez-les ; ordonnez un grand nettoyage ; mais avant cela il vous faut les identifier !

La frustration prend de multiples facettes ; parfois elle consiste simplement à mourir d’envie de faire certaines choses et de ne pas les faire, juste par crainte des conséquences ; par exemple : « Je ne trompe pas ma femme (ou mon mari), non pas parce que je n’en ai pas envie, mais par peur des conséquences », phrase entendue un jour par les oreilles de votre serviteur ; admettez-le, mieux vaut une vraie délivrance de la tentation que cette frustration hypocrite ! Parfois la frustration prend une forme plus grave, elle isole l’être humain, le coupe des autres, l’empêche de s’intégrer à un groupe, à une église (d’où le nombre croissant de SEF : « Sans Église Fixe »), le rend inutile, voire agressif et méchant ! Il lui devient impossible de vous approcher, d’envisager une communion avec vous, de s’engager dans un service concret, dans un œuvre utile, ni même dans un travail durable.

Ne vivez plus avec vos frustrations. On ne vous a jamais aimé ? Donc vous ne vous aimez pas vous-même, et par conséquent vous êtes incapable d’aimer les autres. Eh bien, sachez que Dieu vous aime, lui ; soyez délivré de cette frustration-là en admettant qu’il y a dans le ciel un Dieu qui vous aime tel que vous êtes ; le chemin de la guérison commence là ! Sortez de cet état d’écorché vif, où vous a conduit la frustration, et là vous irez tellement mieux !

Vivez mieux, soyez guéri de vos frustrations au nom de Jésus !

Une prière de foi pour aujourd’hui :
Je ne sais pas identifier ces frustrations installées chez moi ; mais je ressens bien qu’elles détruisent ma vie ; s’il te plaît, Seigneur, viens ouvrir mes yeux pour que je guérisse enfin, et que je vive bien toute ma vie. Amen.