ETES-VOUS UN BORDERLINER ?

Par: Samuel Foucart


« Les Philistins sont sur toi, Samson ! Il se réveilla de son sommeil et dit : Je m’en tirerai comme les autres fois, et je me dégagerai. » Juges 16 : 20


L’expression anglophone « borderline » vient de la psychiatrie et fait référence à une personne toujours aux limites de l’équilibre. Elle est en train de passer dans le langage courant comme désignant quelqu’un jouant avec les lignes, une personne près des marges.

Certains joueurs de tennis sont des spécialistes de ce type de jeu. Ils jouent avec les lignes, ce qui rend leur jeu spectaculaire, passionnant, rapide et victorieux souvent. Mais il faut peu de chose pour que la machine se dérègle et alors, le jeu devient nul, les balles sortent, les matchs sont perdus, le génie s’est envolé, la magie a disparu !

Samson était un borderliner, toujours aux limites du spirituel ; jouant avec le péché, s’amusant avec le cœur des filles ; il pouvait se rassurer lui-même au regard de ses victoires, de ses grands succès, de ses réussites flagrantes ; n’empêche qu’il était en danger et que personne ne le lui a dit !

Êtes-vous un borderliner ? Jouant ainsi avec les marges, avec les lignes ? Attention, c’est un jeu dangereux ! Tôt ou tard vous franchirez la ligne, blanche, jaune, rouge ou de n’importe quelles autres couleurs que Dieu a fixées dans sa bonne parole. Certes vous aimez cette vie-là, elle est enthousiasmante, et vous faites l’admiration de quelques-uns pour votre côté cool, libre, sans complexe ! Veillez bien sur vous-même. Avec le péché, on ne joue jamais sans se brûler gravement, et sans brûler les autres.

Une prière pour aujourd’hui:
Seigneur, je suis à tes pieds et je me reconnais dans cette description. Je veux que tu m’aides à mettre ma nature à tes pieds et je veux te laisser me changer. Tu sais toutes les fois où je me suis mis tout seul en danger. Pardon et viens me secourir Seigneur. Amen.