Affrontez la solitude

Par: Samuel Foucart




« Je suis comme l’oiseau solitaire sur un toit. » (Psaume : 102 / 8)

Que la solitude soit le résultat du deuil, d’une cruelle séparation, ou de l’orgueil, elle n’est jamais facile à vivre ; nous la subissons toujours, et la plupart du temps sans que nous le voulions ! L’orgueil peut vous mener à penser que vous avez toujours raison, et qu’il est impossible que vous vous dédisiez sur tel ou tel point, alors vous vous retrouvez seul ; parce qu’il est impossible de travailler avec vous ! Ou bien le deuil, le divorce ou encore la dispute, la fâcherie avec les enfants qui dure et qui dure ! Vous ressentez comme une blessure cette solitude, et vous pleurez, et c’est bien légitime !

Combattez ce terrible sentiment de solitude en mettant votre foi en action !

Je ne vais pas vous dire, au nom de principes impitoyables, que vous devez accepter cette solitude sans rien dire ; non, je voudrais simplement vous rappeler que la solitude, Jésus l’a connue bien des fois, et qu’il comprend ceux et celles qui passent par là ! La solitude c’est aussi, après une vie d’activité, une retraite ou l’on reste sans projet, sans coup de téléphone, sans les collègues, et ce n’est pas aussi facile que vous l’imaginiez. Il y a également la solitude du malade dans sa chambre d’hôpital, malgré les visites amicales ! On peut aussi être seul au milieu de la foule des autres qui ne vous regardent même pas ! C’est terrible mais ce n’est pas définitif !

Affrontez votre solitude en venant dans la présence de Dieu ; cessez de regarder aux absents, ils ne reviendront plus, et laissez le Dieu de l’Évangile, Jésus de Nazareth, rebâtir votre existence à partir de plus rien ! Lui sait comment relever ce défi-là, vous non ! Lamentez-vous encore et encore si vous le voulez, après tout c’est votre droit, et c’est humainement parlant légitime ; vivez avec vos souvenirs, vos photos, votre passé heureux définitivement révolu, mais là, vous ne risquez pas de sortir de votre solitude intérieure ! Combattez ce terrible sentiment de solitude en mettant votre foi en action ! Vous vivez aujourd’hui et vous avez le droit de refuser la solitude de votre cœur ! Vous vivrez bien mieux vos « aujourd’hui » sans elle !

Une prière pour aujourd’hui:
Seigneur, au nom de Jésus, je viens répandre mes larmes de solitude à tes pieds ; je veux, avec ton aide, sortir de ce caveau là, et te laisser remplir ma vie tout à nouveau ! Au nom de Jésus j’ai prié. Amen.